5 manières d’engager efficacement la responsabilité sociale de mon entreprise sur l’accueil des personnes réfugiées

Olivier News


Comment mon entreprise peut-elle engager sa responsabilité sociale sur la question de l’accueil des personnes réfugiées ? Cette question, un grand nombre d’entreprises nous l’ont posée et c’est une très bonne nouvelle pour notre société. Pendant longtemps, les questions de l’asile et des migrations étaient vues comme des sujets éminemment politiques qu’il fallait à tout prix éviter. La force des images, et l’incroyable mobilisation citoyenne qui ont eu lieu en 2015 ont radicalement changé cette situation et fait de ces sujets une question de dignité humaine sur laquelle on ne peut pas faire l’impasse.

S’il y a une multitude d’actions qui peuvent être menées au sein de l’entreprise, nous parlerons aujourd’hui des actions liées à la Responsabilité Sociale (RSE). Voici 5 conseils pour les entreprises souhaitant aller au bout de cette démarche.

1) Sensibilisez et mobilisez vos collaborateurs

Avant d’entamer toute action il est bon de sensibiliser ses collaborateurs à la question des migrations et des migrations forcées. Cela leur permettra d’avoir une meilleure idée des problématiques que rencontrent les personnes réfugiées mais également d’avoir une idée plus précise des besoins constatés sur le terrain. Vous pourrez ainsi éviter de perdre du temps et de l’argent en vous lançant dans une collecte d’habits ou de produits d’hygiènes qui ne répondrait pas forcément aux besoins constatés sur le terrain. Les efforts déployés par vos équipes seront plus utiles, et celles-ci seront d’autant plus motivées au moment de réellement s’engager.

2) Financez utile

L’accueil des personnes réfugiées n’est pas seulement une question d’urgence humanitaire, mais aussi une question de développement humain qui se joue sur le long terme. Si vous souhaitez lever des fonds pour financer des associations travaillant sur le terrain, n’hésitez pas à répartir ces financements entre plusieurs actions proposant des actions complémentaires. Par exemple, s’il est en effet important de financer des associations travaillant dans les camps ou sur de l’assistance juridique et administrative, il est tout aussi important de soutenir les associations travaillant sur le long termes et l’insertion socio-économique des personnes.

3) Partagez vos talents et compétences

L’argent est certes le nerf de la guerre, mais les structures oeuvrant dans le secteur de l’asile et de l’accueil des personnes réfugiées peuvent également bénéficier des talents et compétences que vous avez au sein de votre entreprise. Que ce soit pour mettre en place un site internet, développer une stratégie de communication, un programme, ou bien tout simplement pour les faire monter en puissance afin de décupler leur impact social, les compétences que vous avez au sein de votre entreprise peuvent tout changer pour une association. Pour vos collaborateurs, c’est une opportunité de donner un supplément de sens à leur métier et de se sentir encore plus valorisés en tant que professionnels. Votre engagement peut également être guidé par votre expertise.

4) Soutenez l’innovation

Le secteur de l’asile est un secteur qui a cruellement besoin d’innovation et de renouvèlement. Depuis 30 ans, notre société utilise les mêmes méthodes pour accueillir les personnes réfugiées et malheureusement celles-ci sont loin d’être satisfaisantes. Pour les associations qui souhaitent innover, il est très difficile d’obtenir des financements alors même que leurs projets pourraient pourtant contribuer aux changements systémiques qui sont aujourd’hui nécessaires pour réellement renforcer la société à travers l’accueil des personnes réfugiées. En soutenant ces projets financièrement, mais également avec vos compétences, vous pourriez contribuer plainement à cet impact.

5) Pensez « actions inclusives »

Essayez de soutenir des programmes qui s’adressent tant aux personnes réfugiées qu’à la population d’accueil. Cela permettra non seulement de créer du lien (essentiel pour le développement du réseau social et professionnel des personnes réfugiées et pour la sensibilisation des populations d’accueil), mais également de rappeler que l’accueil des personnes réfugiées n’a pour autre but que de renforcer la société dans son ensemble.

Et puis il y a bien sûr la possibilité de proposer aux personnes réfugiées des opportunités professionnelles au sein de votre entreprise. Nous consacreront prochainement un article entier à celle-ci mais sachez d’ores et déjà qu’elle peut être source d’énormément d’innovation et d’opportunités. Pour répondre de manière plus poussée à toutes les questions que se posent les entreprises souhaitant s’engager dans une démarche de RSE sur la question de l’accueil des personnes réfugiées et des migrations, Waya a mis en place un accompagnement et des services permettant de maximiser l’impact social de leur actions. N’hésitez pas à nous contacter pour en parler.